Nord/Sud selon Antoine et Manuel

Par clement, il y a 8 années | pas encore de commentaires

Ca continue ! La très croquignolette exposition “Monsieur Poulet” au Musée des Arts Décoratifs se poursuit jusqu’au 9 mai 2010, et nous sommes très heureux de vous présenter « Antoine et Manuel ».
A cette occasion ces deux artistes nous ont fait l’honneur de dessiner pour nous le superbe T shirt « Jewel Slash ».

« Ce visuel représente le signe typographique « / » (slash) qui indique une séparation, constitué de pierres précieuses dessinées au feutre.
Depuis plusieurs siècles, ces pierres sont le symbole du contraste nord/sud car elles sont extraites dans des conditions très difficiles par les habitants de pays pauvres aux sols riches en matières premières, mais destinées à une exploitation par les habitants des pays riches. »

Antoine et Manuel

Ces deux parisiens (Antoine Audiau et Manuel Warosz), travaillant à quatre mains, sont au graphisme et au design ce que Daft Punk est à la musique éléctro : des ambassadeurs de la “French Touch”. Collages, maquettes, dessins au feutre, dessins vectoriel,… Leur langage visuel utilise des supports très divers pour coller au plus près des émotions, des sensations, du ressenti, du rêve et de l’étrange.
Leurs créations sont à l’image de l’enfance : joyeuses, colorées, et affranchies de toutes les conventions et traditions des aînés. La diversité de leurs clients est le reflet de l’éclectisme de leurs oeuvres : ils ont travaillé pour Christian Lacroix, les Galeries Lafayette, RATP, Dictionnaire Larousse, aussi bien que pour l’ Hotel Fox à Copenhague, le musée Coca à Atlanta, ou la collection Yvon Lambert,…







Pour ceux qui auraient vécu sur une île déserte/au fin fond de la forêt vierge/reclus en ermites dans une grotte les dix dernières années, et qui ne connaîtraient pas Antoine et Manuel, laissez vous séduire à votre tour par cette alliance de non-conformisme, d’humour, d’écléctisme et d’inventivité…
Bravo encore à vous, Antoine et Manuel, et bonne continuation !

Savate

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.