ID shopping

Par clement, il y a 12 années | pas encore de commentaires

Quoi de plus beau qu’une vieille affiche bien colorée pour parfaire sa décoration murale ? Une tête de sanglier peut-être, et encore…
Marie-Christine Janos possède la plus grande collection en France d�??affiches rock psychédéliques de l’avant Woodstock, et attention à l’époque on rigolait pas avec le graphisme.
L�??utopie a bien existé. Elle a connu trois belles années. Son nom : Psychedelia. Ceux qui l�??ont vécue avaient le culte de la musique et des voyages intérieurs initiatiques : du trip. C�??était à San Francisco entre 1966 et 1969.

Psychedelia a eu ses artistes, graphistes et musiciens. Les graphistes créaient des posters pour annoncer les concerts des musiciens. Ceux-ci avaient pour nom : The Charlatans, Thirteenth Floor Elevator, Love, pour les plus séminaux. Mais aussi The Grateful Dead, The Byrds, Jefferson Airplane, The Jimi Hendrix Experience�?� C�??était avant que la musique ne devienne un très sérieux et très Big Business. Les affichistes de Psychedelia pratiquaient le mix avant l�??heure. Ils puisaient dans un imaginaire XIXème, citaient Toulouse Lautrec, Mucha, L�??Expressionnisme Allemand, le Jugenstill, les Sécessionnistes Viennois�?� Ils empruntaient les icônes de la publicité : ZigZag, Quaker Oats, Lipton ou�?� la Vache Qui Rit. Un véritable marché aux puces graphique dont cinq artistes avaient la clé : The Big Five. Leurs noms : Wes Wilson, Rick Griffin, Victor Moscoso, Alton Kelley & Stanley Mouse.
Voilà ce que ça donnait.

“”
“”

Pour les amateurs, vous pouvez les commander sur le site de la Galerie Janos…
A bientôt

Manouche

Ps: On rappelle tout de même aux amateurs de franche rigolade et de bonne humeur à la sauce spaghetti que Beaubourg joue ce soir à l’Européen avec en première partie CommonSense.

L’Européen : 5 rue Biot, 75017 PARIS (M°Place de Clichy)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.