Et si on regardait un nanar?

Par clement, il y a 10 années | pas encore de commentaires

Vous aimez les films qui se cachent à l’interieur de boîtes arborant fièrement ce genre de jaquettes…


… vous aimez les héros aux biceps tendus capables de tuer 15 méchants avec 1 seule balle (et sans viser), vous aimez les poursuites en mobylette customisée post-nuk à travers le désert, vous aimez les méchants trés machiavéliques à mono-sourcil et les filles court-vétues qui trébuchent dans le gazon quand elles sont poursuivies par le méchant susnommé, vous aimez les vaisseaux spatiaux en boîte d’oeufs qui tirent des lasers multicolores et remplis d’extraterrestres en collants et sous-pull mauve qui utilisent des ordinateurs avec plein de diodes qui font “blip blip”…

Bref vous aimez les belles et bonnes choses.

Nanarland est donc fait pour vous puisqu’il recense, analyse, décortique, et vous fait découvrir (avec humour) les plus belles perles d’un certain cinéma. Un cinéma loin des considérations marketing, des critiques de Télérama et du snobisme de Cannes. Un cinéma fait avec envie et sans un sou, un cinéma des anciennes salles de quartier, un vrai cinéma populaire.
Alors rentrez, vous aussi, dans le monde merveilleux du nanar, et lancez-vous à la recherche de tous ces chefs d’oeuvres qui vous attendent peut-être encore dans un vieux carton de vide-grenier.

Professeur Tatane

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.