Corps à Corne

Par clement, il y a 10 années | pas encore de commentaires

Aujourd’hui, pour le dernier jour du concours SHIBUYA, parlons de danse contemporaine avec un duo orléanais de talent : Corps à Corne.

Corps à Cornes, c’est la rencontre entre un multi-instrumentiste surdoué (Boris Trouplin) et un accroc de la danse contemporaine (Marceau Chenault). Ces deux trentenaires mêlent avec originalité la cornemuse, le steel-band et la danse dans une sorte de balet experimentalo-irlando-déjanté…assez extra-ordinaire.

Mais qui sont-ils ?
Boris Trouplin, jonglant entre la cornemuse, la flûte, et le steel-band, s’est fait connaître il y a quelques années à travers le groupe Minuit Guibolles.

Marceau Chenault, quant à lui, partage la même passion pour la musique. Effectivement, quand il ne danse pas, le bougre enfile sa guitare pour rejoindre le trio swing Triple Buse.
Que d’énergie dans ce duo, alliant la légereté du corps et la profondeur des sons, Corps à Corne c’est à contempler et à savourer.

Coup de bol, vous pouvez les voir ce samedi au Festival Les murs ont des Z’oreilles à Mur de Sologne (41), je vous les conseille vivement. En plus, le résident de chez Monsieur Poulet (La Buse) sera là également à partir de minuit avec les bras chargés de bonnes galettes. RDV samedi donc pour danser, jouer, et virevolter en pleine forêt.

A bientôt
Manouche (fan de jolis T-shirts et de danse cornemusienne)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.