Bronson aime Bengal

Par clement, il y a 11 années | pas encore de commentaires

Il y a des auteurs de BD qui sont énervants, parce qu’insolents de génie et débordants de talent.Bengal est de ceux là.

A 30 ans à peine, Bengal est un auteur qui compte. En quelques années, il a su imposer son style épuré dans le monde de la BD, influencé par sa génération, entre mangas, comics et BD traditionnelle venue de notre vieille europe. Ce mélange des genres a donné un style hybride et nouveau, qui souffle comme un vent de fraicheur, un peu comme quand on prend un menthos au réveil après une soirée arrosée.

<img src="/media/blog/BRONSON/killbill01.jpg" alt="
” />

De ses doigts de fée, Bengal a contribué aux deux premiers albums des Chroniques de Sillage, sur la série MEKA où il a terminé de se faire les dents. Fort de ce succès, Zenda a publié un inédit qui dormait dans un placard : T.O.O. (The Only One), au style tout aussi interessant.

Depuis quelque temps, c’est le silence radio. Bengal travaille en effet sur NAJA, sa deuxième BD avec Morvan chez Delcourt, le 1er tome est pret mais Delcourt attend que Bengal ait terminé le 2 pour sortir les 2 BD à la suite afin de vite fidéliser les lecteurs (beaucoup de lecteurs n’achetent le T1 que quand le T2 sort, en ayant marre d’avoir des séries incompletes). Voici une page de cette série qui ravira je l’espère les connaisseurs :


Je vous invite à passer faire un tour sur le site de Bengal, il n’a pas été mis à jour depuis quelques lunes, mais vous y trouverez de jolies choses.

Bengal depuis quelque temps s’amuse à varier les plaisirs, on lui doit le character design des personnages de Street Fighter 2, revisités par ses soins pour les besoins d’une des dernières versions du jeu (rare de voir un français jouer dans cette cour), il dessine aussi beaucoup de super héros DC (Catwoman, Batman) comme s’il tendait une perche aux éditeurs américains. Enfin, on a pu voir ses traits prendre forme dans l’anthologie FLIGHT parue chez Image Comics (3 tomes parus), bref, Bengal est un auteur planétaire dont le talent n’est plus à prouver.

Charles Bronson

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.